• Samantha Leca

Gestion de la colère

La colère est une émotion le plus souvent menée par la peur qui est l'émotion mère de toutes les émotions négatives....

Hello tout le monde j'espère que vous allez bien ? aujourd'hui on se retrouve pour parler de la colère, une émotion ou nous sommes souvent confronter avec nos enfants. C'est une émotion qui est là à la base pour nous protéger d'un évènement, d'une personne, d'un traumatise potentiel. Pourtant quand nous lui laissons trop de place elle se transforme et devient alors ingérable pour les parents.


Tout d'abord commençons par le commencement, un enfant ne fait pas de caprice, ni de colère irrationnelle, peut-être que pour nous avec nos yeux de parents c'est un caprice car nous comprenons le procédé de la frustration et de l'émotion, mais pour votre enfant c'est une vague de sensation parfois contradictoire à l'intérieur de leur petit corps encore immature. Cette vague de sensation dans leur corps surtout quand nous parents nous les accompagnons pas dans leurs ressentis (attention je ne veux faire culpabiliser personne nous faisons chacun avec ce que nous avons au moment présent) deviennent incontrôlables et incompréhensives, il comprend pas pourquoi son cœur bat si vite, pourquoi tout à coup il a très chaud, pourquoi sa respiration s'accélère, pourquoi il tremble ou a mal à la poitrine à la gorge ou bien au ventre.


“La colère, ça fait vivre. Quand t’es plus en colère, t’es foutu.” de Richard Bohringer

Vous avez bien compris beaucoup d'informations dans un petit corps et dans un cerveau qui n'a pas le temps de traiter et percevoir les signaux.

Votre enfant peux se mettre en colère quand il est triste, quand il a peur, quand il est joyeux, car les informations corporelles ressentis peuvent ressembler aux signaux des autres émotions....


Il faut commencer par le début :

- Soit votre enfant ne peut être rationnel, dans ce cas là détourner son attention avec un objet, ou regarder et décrire le paysage, avec des câlins ou des bisous, demander lui de souffler très fort sur vous

- Si vous vous n'êtes pas en état de l'accompagner, sortez de la pièce (en s'assurant que l'enfant est en sécurité), soufflez, buvez un verre d'eau, criez et revenez, car si vous n'êtes pas en état de l'accompagner vos colères vont monter graduellement.

- Une fois votre enfant apaiser demander lui ce qui se passe dans son corps en lui nommant les sensations, les endroits où on peut ressentir, faites-le en fonction de votre propre vécu de vos propres sensations.

- Une fois cette discussion entamée, vous pouvez lui demander la raison de sa colère, si celle-ci n'est pas trouvée, demandez lui de quoi il a eu peur ou de quoi il a peur. (comme je vous ai dit au début, la colère cache souvent Madame la peur).

- Une fois la raison trouvée assemblez ses sensations à la raison de la colère pour qu'il puisse faire le lien au fur et à mesure de son évolution.


J'espère que dans cet article vous avez pu trouver des réponses, si vous avez d'autres questions je serai ravie d'échanger en commentaire avec vous pour vous accompagner...


Bonne journée mes Koalas


Posts récents

Voir tout
​Inscrivez-vous pour ne pas manquer nos actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc
  • Icône YouTube blanc

© 2023 par Fashion Diva. Créé avec Wix.com